On parle de nous

Les Echos week-end

Les Echos week-end

« Baltis Capital : l’immobilier au coeur de la ville »

Lien article

Image alt

BFM TV

"Mieux que le Monopoly : devenez propriétaire d’un hôtel grâce au crowdfunding."

Lien vidéo

Management

« Cette forme d’investissement provoque un véritable engouement, car au-delà d’une opération d’investissement fiable, en soutenant un projet concret et utile, on participe au dynamisme de sa ville ou de son quartier. »

Lien article

Image alt

Entreprendre

Entreprendre

« Alexandre Toussaint a développé une plateforme d’investissement participatif dédiée à l’immobilier commercial. Une solution simple pour devenir propriétaire d’un commerce. »

Lien article

https://www.baltis-capital.fr/wp-content/uploads/2016/11/Entreprendre-Novembre-2016-Baltis-Capital.pdf

Inscription à la newsletter

Entrez votre e-mail afin de recevoir notre actualité.

Baltis Capital est une plateforme de crowdfunding dédiée à l'immobilier commercial et hôtelier.

Baltis Capital est immatriculée auprès de l’ORIAS pour l’activité de Conseil en Investissements Participatifs (CIP) sous le numéro 18002940. Baltis Capital est une SAS au capital de 75 000€, immatriculée au RCS de Paris sous le n°811566991, et dont le siège social est situé 45 rue des Moines 75017 Paris.

 

Baltis Capital vous propose d'investir dans les murs d'un commerce ou d'un hôtel à partir de 5 000€.

L’investissement dans les sociétés non cotées présente des risques spécifiques : - Risque de perte totale ou partielle du capital investi -Risque d’illiquidité des titres : la revente des titres n’est pas garantie, elle peut être incertaine, partielle, voire impossible - Risque de dilution du capital : l’absence de droit préférentiel de souscription lors de toute augmentation du capital souscrit emporte un risque de dilution au capital - Risque de non paiement des dividendes : le paiement des dividendes n’est pas garantie et le retour sur investissement dépend de la réussite du projet financé - Risques immobiliers : vacance des locaux, variation du foncier, coûts des travaux éventuels, risque d’endetement, risque de loyers impayés, risque de dégradation du bien, risque de moins-value à la revente, d’augmentation des charges et/ou impôts et de diminution des loyers.