Confinement - Comment investir dans l’immobilier depuis chez vous ?

Confinement - Comment investir dans l’immobilier depuis chez vous ?

Concept, démarches et bonus !

Paiements sans contact, néo-banques, virements mobiles instantanés, reçus numériquescagnottes en ligne, agenda partagé, services de livraison, cartes postales virtuelles... Dans un monde où l’on vit à 100 à l’heure, les démarches du quotidien se doivent d’être perpétuellement facilitées, fluidifiées, raccourcies. Optimisées. Chez Baltis Capital, plateforme de crowdfunding immobilier, on a eu envie d'apporter notre pierre à l’édifice en vous offrant la possibilité d’investir dans l’immobilier depuis chez-vous, en 2-3 clics, sans quitter votre canapé. Intriguant n’est-ce pas ? Allez, on vous explique ! 

 

1 - Le concept ? 

Lydia, Nalo, Quartz, Le Pot Commun ... nombreuses sont aujourd’hui les sociétés qui ont à cœur de simplifier les processus administratifs, financiers, logistiques, souvent longs et fastidieux, et de les rendre accessibles à tous. Baltis Capital ne déroge pas à la règle en vous proposant d’investir en ligne et en toute sécurité dans des projets immobiliers commerciaux. Presque comme au Monopoly, vous pouvez investir dans les murs d’une boulangerie, d’un restaurant ou d’un hôtel depuis votre salon, bien au chaud, bien confiné.  Le tout, sans vous embarquer dans des tourments administratifs sans fin et sans alourdir votre charge mentale d’un gramme. Nous nous occupons de tout. Absolument de tout ! 

 

2 - Les démarches ?

Pour se lancer, rien de plus simple. Il vous suffit de créer un compte en ligne, de choisir le projet dans lequel vous souhaitez investir, de signer le bulletin de souscription avec votre souris et de payer en ligne.

 

Voilà, en 5 minutes top-chrono, vous avez investi. Exit les visites de biens, les dossiers à remplir, les documents à scanner, les questionnaires de santé à renseigner, les rendez-vous chez le banquier... Chez Baltis Capital, vous n’avez besoin que d’une bonne connexion internet - d’ailleurs la 4G suffit - et d’un petit pécule que vous voulez faire fructifier ! Nous, on s’occupe du reste : la gestion locative et administrative du bien, le suivi comptable, le versement des loyers, les travaux, le débouclage de l’opération à la sortie... 

 

 

3 - Le bonus ?

Avec le crowdfunding immobilier, le ticket d’entrée est de 1000  seulement, ce qui vous permet de commencer à investir dans la pierre avec des sommes bien moins importantes que celles exigées par l’investissement immobilier classique. L’avantage ici sera d’être en mesure d’investir avec de faibles économies ou de multiplier les projets. Par ailleurs avec Baltis Capital, tous les investisseurs bénéficient d’un financement bancaire sans pour autant être caution : ceux qui souhaitent emprunter et investir à 60 ans passés ou sans un CDI en poche peuvent désormais le faire en toute tranquillité. Et nous sommes fiers de rendre l’investissement accessible au plus grand nombre afin de créer une société plus juste. Plus équilibrée.

 

Voilà. L’air est frais, les temps sont calmes, c’est le confinement... Alors n’hésitez pas à vous asseoir bien confortablement dans votre canapé et à venir vous renseigner sur notre site pour obtenir plus d’informations. Votre premier (ou pas !) investissement immobilier est à portée de clics. Et faites-nous confiance, avec plus de 40 opérations d’investissement au compteur depuis 2016, nous sommes rodés et seront ravis de mettre notre expertise au service de votre épargne !

Baltis Capital est une plateforme de crowdfunding dédiée à des projets immobiliers en France.

Baltis Capital est immatriculée auprès de l’ORIAS pour l’activité de Conseil en Investissements Participatifs (CIP) sous le numéro 18002940. Baltis Capital est une SAS au capital de 75 000€, immatriculée au RCS de Paris sous le n°811566991, et dont le siège social est situé 45 rue des Moines 75017 Paris.

FPF, Financement Participatif France, l’association des professionnels du crowdfunding

RICS, Royale Institution of Chartered Surveyor

L’investissement dans les sociétés non cotées présente des risques spécifiques : - Risque de perte totale ou partielle du capital investi - Risque d’illiquidité des titres : la revente des titres n’est pas garantie, elle peut être incertaine, partielle, voire impossible - Risque de dilution du capital : l’absence de droit préférentiel de souscription lors de toute augmentation du capital souscrit emporte un risque de dilution au capital - Risque de non paiement des dividendes : le paiement des dividendes n’est pas garantie et le retour sur investissement dépend de la réussite du projet financé - Risques immobiliers : vacance des locaux, variation du foncier, coûts des travaux éventuels, risque d’endettement, risque de loyers impayés, risque de dégradation du bien, risque de moins-value à la revente, d’augmentation des charges et/ou impôts et de diminution des loyers. L'investissement en obligations fait porter un risque de perte totale du capital en cas de défaut pour une espérance de gain limitée au rendement éventuellement perçu.